AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 feels like home

Aller en bas 
AuteurMessage
Razvan Iaeck
Admin
avatar

Messages : 41
Date d'inscription : 07/03/2015

MessageSujet: feels like home   Dim 26 Aoû - 13:12

keir - noir. l'euphémisme. destiné dès la naissance à la bassesses des ténèbres.
gladis, jamais vraiment appelée maman. gladis, elle aime le cul plus que les hommes qu'elle enchaîne comme les plaquettes de pilules du lendemain. mais faut croire que ces conneries ça a un pourcentage de réussite merdique quand on baise à outrance. cinq gosses, cinq géniteurs différents. noté qu'on n'utilisera pas le terme de pères pour caractériser ces hommes qui ne sont, en effet, que des donneurs de spermes non consentants. au milieu de tout ça, keir, qu'a jamais trouvé sa place dans une fratrie dysfonctionnelle. les gamins ils sont pas soudés, ils s'aiment pas comme dans les films. y a pas de un pour tous et tous pour un qui compte chez les kydd. y a que les coups bas et la loi du plus fort. non, il ment, parce qu'il les aime un peu quand même, keir, ces gamins avec qui il a grandi. il les aime d'une façon un peu étrange qu'est seulement définie par les gênes qu'ils ont en commun. il les a pas choisi - ça c'est certain ! - mais ils sont là, alors il doit faire avec. et même s'il prétendra le contraire, il casserait la gueule du premier qui viendrait emmerder un d'ses tocards.
keir, il a toujours eu une relation conflictuelle avec gladis. gladis et les mecs de passage, ceux qui la faisait gémir dans la pièce accolée aux chambres des gosses. c'était peut être ça, son côté protecteur à keir, l'envie de lui foutre des claques quand elle brise la magie dans les yeux de ses mômes. mais ça c'est toujours arrêté là, pas de câlin, pas d'histoire à dormir debout, pas de niaiseries. puis il parle pas trop de tout ça keir, les mots c'est pas son truc. keir, il agit précipitamment, connement, mais il agit. alors ouais, gladis il l'a beaucoup poussé dans ses retranchements. il lui a fait vivre la misère pour toute cette merde qu'elle continuait à leur apporter. peut-être même qu'il l'a frappé une fois, ou deux, ou juste bousculé et elle est tombée. ça doit être ça, parce qu'il se souvient qu'elle prétendait s'être cogné en ouvrant un placard c'qui lui avait ouvert l'arcade. une vraie mytho la gladis. il a rien dit, pourtant si elle avait pas fait sa fiotte, il aurait assumé ses gestes, keir. pour sûr. il s'en serait peut être même venté de lui avoir cloué le bec à cette cruche. vous l'aurez compris, keir, il ne la porte pas dans son coeur gladis. mais c'est quand même sa mère - et ça lui arrache la gorge que de le dire - alors il se pointera à ses funérailles quand elle aura enfin quitté ce monde.   

_________________

J'attends sous les néons le néant ou l'étincelle. qui remarque les fissures sur ces vitres perdues ? casse moi ou casse toi -- grand blanc, tendresse  

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://landoftheliving.kanak.fr
 
feels like home
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
INDIGO HOME :: Votre 1ère catégorie :: Votre 1er forum-
Sauter vers: