AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 malo rowling

Aller en bas 
AuteurMessage
Razvan Iaeck
Admin
avatar

Messages : 31
Date d'inscription : 07/03/2015

MessageSujet: malo rowling   Sam 3 Nov - 11:37


malone rowling
nos yeux qui se cachent sous les ecchymoses
nos doigts qui s'écorchent à la couleur des roses
who i am

nom complet - malone, nom d'un célèbre posé sur papier. le gamin a hérité des émois d'un paternel au palpitant sportif, mais aux jambes fracassées par l'ingrate existence. karl malone, grand homme qu'il ne sera pas. et de ce patronyme s'efface la dernière consonne. malo qu'on lui préfère. malo, qu'on l'interpelle. rowling, loin des contrées britanniques aux essences magiques. les rowling, belle peinture défraîchie par le dramatique, que même les apparences ne parviennent plus à sauver. âge et lieu de naissance - les traits qui s'étirent des années qui s'écoulent. il a ce minois des gamins qui ne veulent pas grandir, malo. de ceux qui se refusent aux accents de responsabilité. vingt-quatre années d'une existence bien singulière. et malo on lui en donnerait quinze dans ses excentricités et quarante pour son éloquence. forks (washington) contrée bien sombre des récits fantastiques. elle a accueilli la naissance de deux astres pourtant, les lumières de leurs géniteurs. nationalité/origines - le patriotisme en balais à chiotte, malo n'en reste pas moins américain. il crache sur la crinière livide de l'homme au pouvoir, sur le système défaillant de son état. malo, il tient peut-être plus de son paternel finalement, de cette grande-bretagne qui coule dans ses veines. de l'indépendance, de la fidélité, de la royauté. métier/occupation - malo, il n'a jamais vu les choses en grand. parce qu'il s'est fait à l'évidence que jamais il ne parviendrait à surpasser les capacités oniriques du fantôme d'oscar. alors malo c'est ce monsieur à tout faire, celui qu'on siffle au moindre soucis. il offre ses services contre quelques billets verts, malo. des services qui se limitent souvent aux tâches ingrates des mères de famille ne voulant pas se salir les mains. mais malo, il donne des cours de soutient aussi, parce qu'il n'a pas la cervelle cramée des demeurés. c'est qu'il avait le potentiel pour devenir quelqu'un, faut croire. le potentiel qu'il a fusillé en enchaînant des intérims bidons dans l'espoir de trouver sa voie. mais malo, il a toujours ce gamin rêveur qui hurle dans son palpitant. alors peut-être qu'un jour il se remontera les manches pour se promettre un avenir. peut-être. situation financière - la célèbre pourtant lointaine qu'on adule. cette liaison un peu discrète avec l'auteure n'en fait pas d'eux des millionnaires, mais les rowling américains ne sont pas en reste. aisés de milieu social, il est peu dire que malo n'a manqué de rien - ou d'une famille normalement construite, peut-être. un compte bien garni qui se sera vidé à coups de recherches vaines de la matriarche. malo, il crache sur la matérialisme. parce qu'il n'a pas besoin de luxure pour parfaire son bonheur illusoire. alors malo, il a un peu plaqué son confort pour se pavaner en tant qu'indépendant. ou presque. parce qu'il sait que la chute sera douce, qu'il ne manquera jamais de rien. parce que papa-maman versent une somme conséquentes sur son compte chaque mois, au cas où. cet argent qu'il n'utilise pas, ou peu. malo, il craint rien finalement, même s'il se veut vire dans la modestie. situation familiale - ils étaient quatre, puis trois et à nouveau quatre. drôle de compte chez les rowling. malo, il se retrouve juste au milieu du bordel. parce que c'est celui qu'est resté, bien malgré lui. que tout a éclaté depuis la disparition. oscar, on ne sait où. oscar sans doute mort qu'on dit. maman qui n'a jamais voulu l'accepter et qui trouve du réconfort dans ce mélange édulcoré de pilules et de cosmo. papa qui a voulu se donner bonne conscience, peut-être parce qu'il a réussi à faire son deuil avant les autres. et puis l'adopté, dont les malheurs ne se comptent plus. le bouche-trou des rowling, qu'on aime finalement qu'à moitié.`malo, il a eut de la chance dans ce cataclysme parce qu'il n'était pas seul. edgar, la lumière au bout du tunnel. l'oncle gardien de ses jours ensoleillés. l'homme modèle, sans doute plus que son propre père. statut civique - il ne se pose pas, malo. jamais. il est l'incarnation parfaite de la notion d'instabilité. parce qu'il a ce soucis de dépendance, cette anxiété qui lui brûle au coeur. malo, il a connu le départ d'un être cher, l'abandon aux yeux d'un gosse. et c'est sans doute les marques de son passé qui le pousse à ne pas s'attarder. pour ne pas s'attacher. pour ne pas perdre, à nouveau. malo, il a le myocarde en pagaille pourtant qui s'émoustille aux contacts prolongés, aux rires enchanteurs. mais il a posé les briques de sa muraille en barrière de son palpitant il y a bien des années. les émotions en cage pour ne pas se briser. orientation sexuelle - l'effervescence des années rebelles, de l'adolescence aux notes rebelles, l'ont porté vers d'autres contrées. malo, le curieux à l'âme vagabonde. ses élans de déviance qu'il note en expériences. malo, qui ne ressent finalement le feu que pour les femmes n'aura que les hommes en souvenirs célestes. la féminité qui courbe son désir avec extravagance. malo, avec sa gueule de gamin, qui porte pourtant la virilité des titans. ce paradoxe qui charme quand sa maturité le porte vers l'expérimenté. traits de caractères - abrupt, anxieux, arrogant, astucieux, audacieux, baratineur, borné, brute, casse-cou, consciencieux, cynique, désinvolte, énigmatique, familier, imprudent, impulsif, ingénieux, inaccessible, instable, intrépide, irresponsable, loyal, lunatique, malicieux, perspicace, philosophe - un coup dans le nez, pragmatique, provocateur, respectueux - dans son irrespect, revêche, sans gêne, sarcastique, sensible, sombre, stratège, spontané, sûr de soi - en apparence. groupe - tinder. avatar - noah centineo. crédits - titre, saez. citation, kyo. gif, tumblr.

tell me more, tell me more

(001.) gamin, c'était oscar et malo. malo et oscar contre le reste du monde. puis oscar est parti, sans prévenir. malo, c'était un gosse alors il n'a pas bien compris pourquoi la panique, pourquoi la police. il est resté muet sur cette aire d'autoroute, observateur de cette chute qui ne faisait que commencer. on a voulu lui expliquer, mais malo les mots compliqués il ne les a pas assimilé. enlèvement, kidnapping, disparition, mort. du charabia. (002.) il ne comprenait pas les pleurs, l'acharnement. pourquoi maman pleurait son absence alors qu'oscar était toujours là. avec eux. il était peut-être mentalement atteint malo, parce que son frère n'était jamais vraiment parti. ami imaginaire ou spectre réconfortant, oscar continuait à lui rendre visite. malo, il partageait ses jeux et ses nuits avec cette hallucination qui a persisté des années. oscar qui avait cessé de grandir alors que lui prenait de l'âge. un confident qu'il a perdu quand l'autre est arrivée. (003.) l'autre c'est l'adopté, celui qui se veut remplaçant de l'être aimé. une pâle copie de son prédécesseur. malo, il n'a jamais vraiment réussi à lui ouvrir son coeur. peut-être parce qu'il s'est dit que c'était de sa faute si son oscar était parti. ou peut-être parce que finalement papa n'avait d'yeux que puis lui. mais malo, il a essayé de lui faire des sourires, de lui offrir une partie de son monde. par compassion surtout. (004.) sa mère, il n'a jamais vraiment réussi à l'atteindre malo. parce qu'elle était encore accrochée aux souvenirs utopiques de son gosse égaré. et avec son père, malo, il a toujours eut cette impression de trop peu. de gamin médiocre, qu'on juge la tête haute et les iris las. alors oui, malo il s'est souvent demandé s'ils avaient pas perdu le mauvais gamin. une torture mentale qui l'a rongé à feu et à sang. (005.) au fond, y a qu'un homme sur lequel il a pu se reposer. edgar. l'oncle devenu père de substitution. mentor des initiations. malo qui se place de son côté le majeur en l'air face aux querelles fraternelles. qu'a déserté le cocon pour rejoindre la bulle edgardesque. (006.) on dira que c'était un adolescent rebelle, malo. alors qu'il était juste incompris. et il s'est cassé la gueule, malo, à s'efforcer de conquérir la fierté impétueuse d'un homme qui ne méritait pas tant de considération. il s'est fracassé contre l'asphalte humide de ses propres peines. à coups d'envolées et de dégringolades. et malo, il s'est brisé dans le tas. (007.) il a la matière grise qui a cramé sous les rayons accusateurs. malo, celui qu'on a empêché d'éclore, rabaissé par le spectre de celui qu'il ne sera jamais. pourtant, il a été touché par la lumière des sages, malo. son potentiel déchu de la stupidité des endeuillés. (008.) il vous dira que l'amour ce n'est pas pour lui alors que la notion même lui échappe. malo qui a forgé les barrières de son palpitant au fer de ses anxiétés. le gamin au coeur, le gosse à l'âme. il s'est perdu au détour de la luxure, pécheur de la facilité contemporaine. prêcheur du corps à corps, ignorant du coeur à coeur. il n'a connu que les bribes d'une histoire, malo. les prémices d'un attachement voué à l'échec. la fuite en parade. (009.) sa gueule d'ange en trompe l'oeil, la douceur en faux semblant. il a la rage aux poings, malo, la castagne en exutoire. malo, le revanchard, qui fonce la tête en bouclier. le brave qui se veut justicier alors que sous ses coups se déversent ses maux. le premier à entrer dans la danse. (010.) c'est un paradoxe ambulant, malo. le lunatisme aux bords des lèvres. celui qui explose de la lumière de ses risées et de l'obscurité de son fiel. parce que malo c'est ce mélange de joie et de tristesse. c'est la face céleste ternie par les meschiefs. mais malo, il se pointera le minois rayonnant, les lippes de travers, la malice aux prunelles. conscient de l'honneur de vivre, alors que l'autre est mort - qu'on dit.

behind the scene

pseudo/prénom - untamed swallow, cynthia. âge/localisation - vingt-cinq ans dans une semaine, idf. avis sur le forum - de toute bôôté.  :coeur:  où l'avez-vous connu - une petite souris s'est glissée dans mes mps.  :cute:   pré-lien / inventé ? - inventé.  commentaire ? -  :cuir:  
Code:
[b]noah centineo[/b] - malo rowling

_________________

J'attends sous les néons le néant ou l'étincelle. qui remarque les fissures sur ces vitres perdues ? casse moi ou casse toi -- grand blanc, tendresse  

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://landoftheliving.kanak.fr
Razvan Iaeck
Admin
avatar

Messages : 31
Date d'inscription : 07/03/2015

MessageSujet: Re: malo rowling   Sam 3 Nov - 14:28

prélien de malo rowling
pré-liens familiaux
f/m - cam rowling - vingt à vingt-trois ans (tentée par @"camila rowling")

cam, céleste aux éclats brisés par les ratures de son existence. cam, maudit de son premier souffle. ce gamin qui ne demandait qu'à éclairer le terne de son halo vigoureux, abandonné des siens. une destinée qui s'émiette avec les années qui courent. le temps qui lui vole la chance de retrouver la chaleur d'un foyer. puis les rowling. la tristesse dans leurs regards qui réchauffe pourtant son palpitant. cam, qui se pointe le coeur aux bords des lèvres et qui se prend une rafale en pleine gueule. parce qu'y a que ce père paumé qui veut de lui. que cette mère endeuillée ne pense qu'à son enfant disparu. et que ce frère ne parvient pas à lui ouvrir son monde. cam, c'est ce gosse qui s'est pointé les rêves en bagages et qui s'est mangé la réalité en pleine poire. l'enfant de substitution, celui qu'on adopte pour remplacer le disparu. toujours à moitié aimé, jamais véritablement comblé. - cam peut tout aussi bien être un homme qu'une femme. son passé est à votre convenance. il/elle a été adopté en 2001 par les rowling.

à savoir -
les rowling avaient deux fils, oscar (@"scar rowling") et malo. le tableau bien chiant de cette vie de famille comblée. puis oscar disparait, kidnappé sur une aire d'autoroute. on ne le retrouvera jamais. la mère n'a jamais fait son deuil, s'est empêtrée dans des recherches vaines. son malheur l'aura conduite à tenir au bout d'un fil à coup de pilules et de cosmo. le père a voulu remonter le moral de sa femme, de façon malsaine, en adoptant un gamin - cam - qui ne sera là finalement que pour combler le vide qu'a créé la disparition d'oscar.
oscar n'a jamais retrouvé sa famille. il a été élevé par son kidnappeur comme son propre fils. un homme violent. le comble est qu'il n'aura jamais quitté les environs de chicago. aujourd'hui amnésique suite à un coup à la tête, il se rapproche de sa famille sans s'en rendre compte.

malo rowling -
malo, il a pas tout de suite compris que son frère avait été porté disparu. parce que malo, il continuait à le voir à la maison. un ami imaginaire ou le fantôme d'un être trop cher pour son palpitant de gosse. tout ce qu'il sait c'est que scar il a définitivement disparu à l'arrivée de cam. alors il lui en a voulu. ça n'a pas été facile au début, cette cohabitation étrange entre deux mômes inconnus. mais malo, il a essayé de lui offrir une partie de son coeur, de lui tendre quelques sourires, mais au fond tout était joué d'avance. cam n'était pas oscar. le temps a forgé leurs esprits infantiles pour tisser un brin de fraternité dans leurs iris souvent ardents. tout n'est jamais roses, tout est toujours une question de jalousie. cam et le père, malo et l'oncle. les clans d'une famille brisée. - le lien est assez peu développé, disons que j'aime étoffer les histoires avec quelqu'un. les détails seront donc à voir ensemble, mais j'imaginais vraiment une relation perdue entre haine et attention.

m - hardin rowling - la trentaine entamée (libre)

hardin, d'abord frère puis oncle. hardin dont la flamme british ne s'est jamais véritablement éteinte. l'outsider des rowling. hardin, il s'en sera longtemps voulu de cette disparition soudaine, celle de son neveu. parce que le destin a sévi sur le trajet qui les menait à son domicile. des vacances devenues cauchemars. hardin, il n'a jamais vraiment accepté la réaction de son frère et sa relation avec celui-ci n'a fait que s'effriter au gré des années. des querelles qui les ont petit à petit éloigné. mais hardin, y a bien un rowling sur lequel il n'est jamais parvenu à tirer un trait, malo. hardin, il est complexe et complexé. hardin, c'est à vous de le dessiner. - il est né en angleterre tout comme son frère. les rowling ont un lien de parenté éloigné avec la très connue génitrice d'harry potter. son métier, psychiatre, est non négociable puisqu'il est à l'origine du lien avec scar.

malo rowling -
le neveu devenu fils qu'il n'aura jamais eu. ce gamin qu'il chérit avec tant d'ardeur qu'il pourrait s'en arracher son propre coeur. malo qui se pointera la fureur dans le regard à brandir son majeur contre ce père qu'il déteste, fervent défenseur de cet oncle modèle. celui qui prendra toute la place dans son palpitant endolori de cette famille fracassée. hardin, son initiateur. cet homme brave et bon qui l'emportera vers des contrées plus roses. qui l'initiera à ses premières expériences. parce qu'hardin finalement c'est ce tonton cool dont chaque gamin rêve. ce pilier sur lequel malo aura pu se reposer. hardin, c'est le premier homme de sa vie et vice versa.

scar rowling -
deux regards qui se croisent au détour d'un couloir, le silence pesant contre le bureau d'ébène. hardin qui sent son coeur se fendre des maux de ce gamin aux prunelles vidées. oscar spencer, ce gamin qu'il sait maltraité. ce gamin qu'il voudra sauver mais qui se murera derrière ses lippes closes. la détresse dans le regard qu'il portera contre son âme durant la scolarité d'oscar. puis trois années de vide. trois années d'absence. et le retour. ce gamin amoché qu'on retrouve la tête ensanglantée et les méninges abîmées. ce gosse qu'il aura tant voulu sonder et qui venait de perdre tout soupçon de mémoire. alors hardin il a fait de scar et son amnésie sa quête ultime. hardin qui se veut sauveur et qui se confronte à ce même gosse renfermé sur lui-même. - hardin côtoie son neveu depuis plusieurs années sans même savoir qu'il s'agit de lui. il a bien noté les similitudes, mais rien ne le pousse véritablement à croire qu'il s'agit de son oscar. aujourd'hui il parvient à le découvrir un peu plus et il sera la clé pour résoudre tous les mystères de son existence.

petit plus

tout d'abord merci à toi d'être arrivé jusqu'ici. je sais que le chemin a dû être rude, mais tu verras c'est pour la bonne cause. :smoke: saches que tu seras accueilli avec tellement d'amour que ton petit coeur ne tiendra probablement pas le coup.  :timide: viens comme tu es, nous sommes deux nénettes qui se la jouent à la cool. tout ce qu'on te promet c'est des rps full en drama parce que, que dieu nous punissent, on aime ça.  :pouf:
pas d'exigences particulières, rien que la base de la base. une présence non fantomatique, une orthographe correcte, mais surtout de l'éclate parce qu'au final c'est tout ce qui compte.  :coeur:
les avatars sont totalement au choix, tout comme les prénoms. faites vous plaisir, on vous aime comme vous êtes.  :timide:


_________________

J'attends sous les néons le néant ou l'étincelle. qui remarque les fissures sur ces vitres perdues ? casse moi ou casse toi -- grand blanc, tendresse  

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://landoftheliving.kanak.fr
 
malo rowling
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» HARRY POTTER (Tome 01) HARRY POTTER À L'ÉCOLE DES SORCIERS de J.K. Rowling
» Le fort de Saint-Malo
» La Route du Rock - St-Malo
» Le " Petit Bé" ou "Fort Vauban" de St Malo
» Un Biopic sur JK Rowling

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
INDIGO HOME :: Votre 1ère catégorie :: Votre 1er forum-
Sauter vers: