AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 réponses à faire tdnd

Aller en bas 
AuteurMessage
Pilar Alonso
Admin
Pilar Alonso

Messages : 62
Date d'inscription : 07/03/2015

réponses à faire tdnd  Empty
MessageSujet: réponses à faire tdnd    réponses à faire tdnd  EmptyDim 25 Aoû - 18:09


étoiles dans les yeux
Jake et les surprises, faire des trucs pour l'anniversaire des gens c'est pas son fort, il doit l'avouer. Il n'est pas aisé pour lui de trouver LE cadeau pour la bonne personne ou organiser une soirée, il est plus du genre a être pour un gros cadeau commun ou faut mettre de la thune, surtout si il a pas a chercher l'idée du cadeau, hésiter entre deux trucs ou t'es même pas sur que ça plaise a la personne c'est vraiment merdique. Jake ça fait entre trois semaines a un mois qu'il réfléchit quoi faire pour l'anniversaire de Fran, tout pour faire en sorte de rendre le truc un minimum potable. Long soupir quand il regarde ce qu'il a fait, ça ressemble ni a l'un ni a l'autre. Une table bien dressée et tout. Il a regardé des tutos pour bien faire ça, il regarde rapidement la table a nouveau, et décide de tout retirer. Quoi de mieux que de commander des pizzas et de comater devant une série installé tranquillement? C'est déjà un peu plus Jake que ça. Alors il défait tout mais bizarrement il prends le temps de ranger le tout. Pars a moitié non-chalant vers sa chambre, y'a encore le temps avant qu'elle arrive, enfin il le pense mais c'est plus trop le cas, il reste quelques minutes avant l'heure que Jake a donné a Fran, il doit être dix-neuf heures quarante-cinq ou cinquante. Pas trop précis, il a donné une horaire assez vague. Il enfile un pantalon rapidement, un vieux Levis 501 totalement usé par l'adolescent, mais encore en état d'usage. Il a pris soin de prendre tout de même un polo dans la chambre de ses parents adoptifs, bon il est un tout petit peu trop grand mais ça va encore. Il enfile des baskets rapidement, se vaporise du même vieux parfum qu'il mets a chaque fois, il pourrait se payer mieux comme senteur, mais il est trop habitué a celle-là pour changer.

Il entends du bruit a la porte alors il fonce pour s'y rendre, a motié a bout de souffle avant de dire "Désolé, j'ai préparé un truc, c'était pas.. j'aimais pas et j'ai pensé que tu aimerais pas non plus, du coup j'ai eu une autre idée." Il souffle longtemps avant de se reculer, pour laisser Francesca passer, il sourit instinctivement, elle est belle, Jake en est fan, de la fille qu'elle est. Du visage doux qu'elle a, de sa manière d'être même si depuis quelques semaines quelques trucs le rendent fou car il ne sait pas trop pourquoi elle agit ainsi. Bref, c'est son anniversaire, Jake a acheté un truc, pas tombé du camion, c'est étonnant pour un cadeau venant de Jake, il s'est troué le porte-monnaie dans une bijouterie pour acheter un collier a la fille, il l'aimait bien alors il s'est dit que ça lui irait bien. Un pendentif accroché a une chaîne, en pierre noire et une sorte de broche dorée qui passe dedans pour maintenir le tout, c'est tout petit mais Jake aime bien, il l'a foutu dans une commode a l'entrée. Il reprends simplement "Je me suis dis que si.. je commandais des pizzas et qu'on se faisait un film, une série ou je sais pas trop quoi ça t'irait" Il inspire longuement, espérant malgré tout que tout ce qu'il a imaginé convienne a la demoiselle, il croise les doigts derrière son dos avant de dire simplement "Installe-toi Fran! Tu veux quelque chose? Je sais pas?.." Décidément Jake se mets beaucoup trop de pression pour rien, c'est qu'un anniversaire hein.
code by EXORDIUM. | imgs by tumblr



_________________

J'attends sous les néons le néant ou l'étincelle. qui remarque les fissures sur ces vitres perdues ? casse moi ou casse toi -- grand blanc, tendresse  

Revenir en haut Aller en bas
https://landoftheliving.kanak.fr
Pilar Alonso
Admin
Pilar Alonso

Messages : 62
Date d'inscription : 07/03/2015

réponses à faire tdnd  Empty
MessageSujet: Re: réponses à faire tdnd    réponses à faire tdnd  EmptyDim 25 Aoû - 18:11

hero ne le connaît que trop bien, il sait ce qui l'enchante et l'attire, a les mots justes quand il s'agit d'attiser ses envies. bash, indéfectible adolescent, stéréotype du kid qu'on flatte par la luxure dans laquelle il baigne depuis sa poche amniotique jusqu'à sa demeure flamboyante. mais surtout hero sait que jamais bash n'osera lui refuser une soirée en tête à tête, que jamais il n'ira lui faire faux bond. parce que dans sa vision de l'amitié bafouée à maintes reprises par son père, par ses proches, la loyauté se doit d'être sans faille et elle est là, chevillée à son myocarde à en devenir un fardeau. le poids lourd des remords qui pèsent chaque jour un peu plus sur ses épaules, le ronge de l'intérieur jusqu'à lui en faire perdre les pédales. et faut croire qu'il ira crever avec sa dévotion parce que bash ne déroge pas à sa logique en se pointant comme une fleur chez son pote juste sous le coup d'un minable sms. et la scène résonne comme un caprice du tchèque tant le silence pèse sur le salon fastueux baigné dans la brume qui émane de leurs cigarettes. bash porte alternativement le bâton enfumé et le verre de vieux malt à ses lippes, l’œillade paumée sur un tableau qu'il ne cherche pas même à déchiffrer. c'est qu'on lui a appris à causer art mais que ça ne l'intéresse pas tant. puis le courant électrique vient déchirer son épiderme, titiller chacune de ses cellules quand résonne la voix d'hero et brise le silence. bash se retourne vivement, pas bien certain de comprendre de quelle nuit son pote veut parler ou du moins ne désire pas véritablement le comprendre. parce que halloween demeure en sa mémoire comme la naissance luciférienne, la prise de conscience et le début de ce mélange angoisse-remords qui le pousse sur la pente glissante de l'addiction. il a l'oeil torve et la mâchoire bandée quand il détourne à nouveau son regard en direction de la peinture. un haussement d'épaule bash se veut détaché mais tout en lui gronde de souvenirs tabous, d'images qu'il souhaiterait voir disparaître de son encéphale. mais c'est surtout ce rictus marqué d'une euphorie malsaine qui fait vriller bash, le fait qu'hero puisse en soutirer du plaisir en ressassant la connerie qui a valut l'exclusion de l'un des leurs et une hospitalisation de ce crétin de lucas. "je sais pas trop ..." il ment, parce qu'il se ment à lui même. bash y repense souvent, mais sans véritablement parvenir à savoir comment se placer. il est constamment partagé entre la légitimité de leur acte et l'abus de violence dont a fait preuve hero. et c'est le déni qui prime quant à la nature de ses actes, parce que bash est bien incapable d'ouvrir les yeux. "parfois je dirais, vaguement. pourquoi ?" si sebastian ne s'étale pas sur le teneurs de ses ressentiments concernant la soirée d'halloween c'est bien parce qu'il ne veut et ne peut pas en faire part au meneur de cette violence gratuite. et s'il joue le jeu en continuant à traiter lucas comme de la merde c'est bien parce qu'il sait que la peau d'hero n'est pas la seule en ligne de mire mais bien la leurs, à tous. qu'il le veuille ou non, bash est complice. il a participé a cette guillotine. même s'il a tenté de la stopper, sa conviction n'était que plastique.



Il arrive à ressentir la vibration contre sa main lorsque celle-ci rentrait en contact avec la joue du jeune homme. Le frapper était une sorte de thérapie plus qu’agréable. Dans la souffrance de l’autre, il avait trouvé son refuge. Mais depuis Halloween, il n’avait plus rien. Si ce n'est que cefuge créé par lui-même si ce n’est que quelques disputes en soirée. Lui avait besoin d’action, d’un summum d’adrénaline, du tout qui composait cette fameuse nuit, même pour le garçon à moitié mort, surtout pour celui-là d’ailleurs. Et depuis cette nuit, le garçon a dû garder toutes ses pensées secrètes. Il les a entourés d’un fil de soie et les a gardés au chaud, près de son cœur nécrosé. C’est tout naturellement que Bash soit la première personne auquel il se confie. Bash, le meilleur ami. Bash, le bon. Lui aussi a eu son rôle dans cet acte, mais dans les souvenirs d’Hero, Bash est celui qui n’aurait pas hésité à faire demi-tour avant le troisième coups gratuits donnés à Lucas Sandoval ;  « Parce que j’y repense, moi. » Il regarde le plafond, tire une latte de sa cigarette et vient cacher un sourire qui se fait peu discret. « Pauvre Sandoval. » Il n’éprouve aucune pitié, mais de le voir aussi bas dans l’échelle, sans personne à ses côtés, c’est triste. Il n’a rien si ce n’est que des souvenirs, dont ceux que le groupe lui a offert tout gentiment. « J’ai l’impression que les choses ont changés. T’en dis quoi ? » L’impression que les garçons sont différents. Hero pense avoir leur loyauté, mais il ne leur fait pas entièrement confiance. « Ils pourraient nous balancer du jour au lendemain. » Il a sûrement trop bu, à s’inquiéter de la sorte. Lui, l’âme tranquille qui n’a pas besoin de rédemption. « Tu diras jamais rein toi. Je te fais confiance. »

_________________

J'attends sous les néons le néant ou l'étincelle. qui remarque les fissures sur ces vitres perdues ? casse moi ou casse toi -- grand blanc, tendresse  

Revenir en haut Aller en bas
https://landoftheliving.kanak.fr
 
réponses à faire tdnd
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La vraie liberté ne consiste pas à faire ce qu'on veut...
» comment faire du glacage avec du sirop
» Faire du vintage avec Photoshop
» Pouvons nous faire remonter le Titanic des eaux ?
» [TUTO] Faire un cadre dégradé avec Photoshop

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
INDIGO HOME :: Votre 1ère catégorie :: Votre 1er forum-
Sauter vers: